La présentation du Collège électoral aux États-Unis

Le collège électoral désigne le mode d’élection du président. Il a été élaboré par les Pères fondateurs comme un compromis au sein du Congrès entre l’élection du Président par le vote populaire et l’élection par le Congrès. Le président n’est pas choisi par une élection du peuple. Il est plutôt choisi par le Collège électoral. Chaque État dispose en effet du nombre de ses électeurs en fonction du nombre de membres du Congrès à disposition.

Le collège électoral en brief

Le collège électoral constitue une procédure en trois étapes utilisée pour choisir un président. Les électeurs sont d’abord sélectionnés, puis les électeurs se réunissent pour choisir le président avec son vice-président, et le Congrès procède au comptage des votes des électeurs.

Le collège électoral comprend actuellement au total de 538 membres. Pour choisir le président, il faut actuellement une majorité de 270 points (plus de la moitie du nombre totale) de vote des électeurs. Le nombre total des électeurs de chaque État correspond au nombre de membres de la délégation du Congrès : un membre du Congrès et deux sénateurs.

Le candidat à la présidence de chaque État dispose de la liste de ses électeurs (également appelée  » Slate « ). Ces listes sont normalement établies par le parti politique du candidat dans l’État, mais les règles varient selon les États en termes de destin des électeurs et de leurs obligations.

Les processus des élections générales

Les Américains élisent (tous les 4 ans) le président du pays (plus son vice-président) au mois du novembre. Lorsqu’une personne vote pour les candidats à la présidence, elle vote pour les personnes qui seront ses électeurs. Dans la plupart des États, le gagnant de l’élection populaire détermine tous les électeurs. Le Maine et le Nebraska, en revanche, adoptent un système de représentation proportionnelle plutôt qu’une stratégie du « winner-take-all ».

Les étapes après l’élection générale

En général, après l’élection, le gouverneur publie un Certificate of Ascertainment, qui comprend une liste de tous les candidats de la liste. Les résultats des votes de chaque personne sont indiqués sur le Certificate of Ascertainment de l’État. Ce certificat est reçu par la NARA (The National Archives and Records Administration) et fait partie intégrante des dossiers administratifs relatifs à l’élection présidentielle.

La rencontre des membres des électeurs, organisée à la suite de l’élection, se déroule en effet au mois de décembre. Ils se réunissent dans les États où ils résident pour voter sur deux bulletins distincts pour le président/le vice-président. Les votes des électeurs de l’État sont mentionnés sur le certificat de vote. En effet, ce certificat est présenté aux électeurs au cours de la réunion. Le certificat de vote de l’État est ensuite transmis au Congrès afin que les votes soient validés et documentés dans les archives électorales officielles de la NARA.

Les votes des électeurs de chaque État sont comptés lors de la réunion conjointe du Congrès le 6 janvier de l’année après la rencontre des membres des électeurs. En général, le Sénat et la Chambre des représentants procèdent ensemble au dépouillement officiel des votes des électeurs. En tant que président du Sénat, le vice-président surveille la certification des élections pour annoncer les résultats.

Ensuite, le président du Sénat fait une déclaration officielle annonçant qui a été effectivement choisi comme président et qui a été choisi comme vice-président. Pour sa part, le président désigné joue le rôle de président lors de la cérémonie de prestation de serment le 20 janvier de l’année après l’élection présidentielle.